Les allergènes

Les allergies sont provoquées par des éléments extérieurs considérés, à tort, comme dangereux par le système immunitaire des sujets sensibles. Ces éléments extérieurs sont également appelés allergènes.

Les allergènes les plus connus se trouvent dans l’air intérieur ou extérieur, ils sont dits aériens, ils peuvent également être alimentaires, ou médicamenteux, de contact ou provoqués par le venin.

Une liste plus complète se trouve ci-dessous :

–          Les allergènes aériens :

  • Les acariens : que l’on trouve surtout dans nos literies. Ce sont les protéines sur leur carapace et leurs déchets qui déclenchent les réactions allergiques.
  • Les pollens : sont des polluants naturels que l’évolution de nos modes de vie a développé.
  • Les moisissures d’intérieur ou d’extérieur ont récemment été découvertes comme des agents allergènes.
  • Les animaux : ils transportent et produisent des particules qui ne sont pas toujours bien accueillies par les personnes les plus sensibles. Cependant, leur présence est aussi excellente pour renforcer le système immunitaire humain.

–          Les allergènes alimentaires :

  • Attention à ne pas confondre les vraies et fausses allergies : certaines réactions s’apparentent à celles de l’allergie mais n’en sont pas.
  • Les aliments allergènes les plus connus sont :
    • Le lait de vache
    • Les fruits à coque
    • Les fruits de mer et les poissons
    • Le gluten
    • Les agents conservateurs

–          Les allergènes de contacts :

  • Ce sont les produits qui nous entourent : parfums, conservateurs, extraits végétaux.
  • Elles sont principalement cutanées (eczéma et urticaire). D’autres réactions sont étudiées comme la rhinite, la conjonctivite ou l’asthme.

–          Les allergènes médicamenteux et d’insectes :

  • Certains médicaments sont à l’origine d’allergie. Il ne faut cependant pas les confondre avec des effets secondaires indésirables liés à la composition du médicament.
  • Les piqûres d’abeilles, de guêpes, frelons, fourmis, … paraissent inoffensives sont. Elles peuvent pourtant être la cause de bien des maux. Elles entraînent des réactions cutanées et parfois des oedèmes.
Ce contenu a été publié dans Actualité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *