L’ambroisie et le milieu agricole

Développement de l’ambroisie en milieu agricole

Le milieu agricole est le premier touché par l’invasion de l’ambroisie

Selon les années, elle peut créer des baisses de rendement dans les cultures pouvant aller de 20% à 70%. Le préjudice est donc important.

L’ambroisie aime les grands espaces ouverts ensoleillés. On la retrouve souvent dans les grandes cultures, notamment les cultures de printemps.

Pour certaines productions, les outils sont là pour lutter contre l’ambroisie. C’est le cas pour les chaumes de céréales d’hiver ou de pois, le pois de printemps, le maïs et le sorgho, les céréales d’hiver.

Les agriculteurs disposent d’une batterie de solutions efficaces et complémentaires les unes avec les autres.

Le cas du tournesol

Le tournesol est un cas à part car cette culture est fortement attaquée par l’ambroisie. Issue de la même famille biologique, l’ambroisie y est très prospère. Dans la gestion de l’ambroisie, les observateurs sont unanimes pour souligner les difficultés que rencontrent les producteurs de tournesol. Les intervenants au colloque sur l’ambroisie organisé par la Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales du Rhône à Lyon, le 24 novembre 2009 ont tous souligné ce point. Cette difficulté est renforcée par le fait qu’une molécule, la trifluraline a été retirée en 2008. Les problèmes de désherbage sont réels dans le cas du tournesol.

  • des solutions existent mais…
  • Le binage : s’il est évidemment une solution respectueuse de l’environnement (le tournesol est plutôt sarclé), il s’avère impossible sur coteaux ou en cas de printemps pluvieux.

    La lutte biologique : l’ambroisie qui est originaire d’Amérique du Nord, est une plante de la famille des composées (ou astéracées). Elle n’a «aucun prédateur car elle n’est pas de chez nous » rappelle Olivier Escuder, botaniste au Museum d’Histoire naturelle à Paris. Il n’existe donc à ce jour aucun moyen efficace de lutte biologique contre l’ambroisie hormis des solutions classiques de destruction mécanique des plantes.

  • de nouvelles solutions apparaissent :
  • Depuis 2010, de nouvelles solutions agricoles ont été mises en œuvre. Il s’agit de tournesols tolérants à un désherbant.

Le cours reportage « Les tournesols sauvés de l’ambroisie ? » présente une solution permettant de lutter contre l’ambroisie envahissant les champs de tournesols.

Favoriser la prévention :

http://www.lafranceagricole.fr/video-et-photo-agricole/actualites-evenements/maitriser-l-ambroisie-varier-les-outils-a-disposition-d-chollet-cetiom-41842.html

http://www.tournesol-tolerant.cetiom.fr

De manière générale, il convient de favoriser les moyens de lutte préventif car l’éradication des « nouvelles » populations d’ambroisie, constitue le meilleur moyen d’enrayer la progression de l’espèce.