La Berce du Caucase

Le contact cutané avec la sève de la Berce du Caucase peut-être à l’origine de graves brûlures. Bien que le contact avec la sève soit sans douleur, les toxines qu’elle contient sont activées par la lumière (rayons UV) et rendent la peau extrêmement sensible au soleil, causant des dommages aux cellules cutanées superficielles, caractérisées par la présence d’érythème et d’œdème locaux. Outre le fait qu’elle présente un danger sur le plan sanitaire, la Berce du Caucase nuit à la biodiversité du milieu dans lequel elle se répand. On la rencontre dans les prés, les terrains vagues, sur les talus des bords de routes, et le long des ruisseaux. Présente dans le Nord de la France, on la retrouve également dans les Alpes Maritimes, le Gard et les Pyrénées Orientales. Très compétitive, elle se développe au détriment d’autres espèces végétales. Elle favorise également l’érosion des berges.

Ce contenu a été publié dans Berce du Caucase. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.