Ambroisie : un danger réel

10 à 12 % de la population Rhône – alpine victime d’allergies à l’ambroisie

14 à 20 millions d’euros par an de frais médicaux liés à l’ambroisie pour la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie) Rhône – Alpes

10 millions d’euros de pertes par an pour les agriculteurs de cette région

L’ambroisie n’est pas un mal virtuel. C’est un véritable fléau qui frappe au quotidien l’économie, l’environnement et la santé des régions où elle est installée.

Cette année les organismes de surveillance ont remarqué un développement accru de la plante : Bourgogne, Poitou-Charente, Bretagne, l’ambroisie poursuit implacablement la colonisation du territoire national.

Le danger est réel : de nombreux pays comme la Hongrie ou la Croatie sont aujourd’hui dépassés par le phénomène. En France, il est encore temps d’agir. Le Comité parlementaire de suivi du risque ambroisie rappelle l’importance de la collaboration entre toutes les parties prenantes concernées. L’ambroisie n’est pas une fatalité à condition que tous ceux qui sont touchés par le sujet travaillent ensemble et mettent en place un plan de lutte coordonné.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.