Lutte contre l’ambroisie : l’Assemblée Nationale fourbit ses armes

Le mercredi 6 décembre 2011, le comité parlementaire de suivi du risque ambroisie a reçu en audition le Dr Bruno Girodet, pneumologue-allergoloque et M. Philippe de Goustine, président de l’association « Stop Ambroisie ».

Ils ont pu établir un bilan – alarmant – de l’année 2011 et préconiser quelques actions de lutte contre cette plante invasive et hautement allergène.

Bruno Girodet, pneumologue, allergologue, à Lyon a insisté sur le développement d’allergies graves et handicapant ses patients au quotidien. Confirmées par Philippe de Goustine, lui-même victime de cette plante, ces assertions alertent les pouvoirs publics.

Face à l’ampleur du phénomène, Bruno Girodet et Philippe de Goustine, ont appelé à un mouvement national et coordonné de lutte contre l’ambroisie. L’association « Stop ambroisie » que représente Philippe de Goustine, a déjà mis en place un plan de lutte efficace avec la collaboration de la préfecture de la Drôme, département particulièrement touché par cette plante. Ce plan demande cependant un grand effort de coordination entre le monde agricole, les riverains, les autorités administratives et les pouvoirs locaux.

La sensibilisation des élus et de l’opinion publique à ce problème d’envergure est un premier pas pour faire avancer le débat.

Ce contenu a été publié dans Actualité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.